La berce CMIC-QE
Solution de traitement pour pollutions hydrocarbures majeures

Parmi nos cellules de dépollution CMIC-QE, le format berce est le plus complet. Il est particulièrement adapté aux pollutions hydrocarbures de grande ampleur, multiples ou sur une large étendue.

Une unité d’intervention d’urgence sur pollutions hydrocarbures

Inspirée des véhicules d’intervention d’urgence sur risques chimiques des services de secours civils*, la berce de dépollution CMIC-QE est transportable par camion à bras articulé – camion qui peut être tout terrain. Cela est notamment particulièrement utile pour accéder à des zones humides.

Au besoin, on peut la gruter, pour pouvoir la positionner au plus près de la zone polluée. Il est possible de la déposer en contrebas d’un pont, par exemple.

* CMIC – Cellule Mobile d’Intervention sur risques Chimiques

Berce de dépollution CMIC - QE, véhicule intervention urgence sur pollution hydrocarbures

Une unité conçue pour les pollutions hydrocarbures majeures

Plan sauvetage catastrophe naturelle ou technologique
Plan sauvetage pollution inondation (©PQP Communication)

D’un poids chargé de 10t, la berce de dépollution CMIC-QE est particulièrement adaptée aux pollutions hydrocarbures majeures, comme en cas d’inondations ou accidents industriels.

Elle accepte notamment un double système de traitement, par séparation physique et par contact oléophile, dont la complémentarité permet un rendement optimal. Un automate permet aussi un traitement en séquencé pour traiter simultanément plusieurs zones difficilement accessibles d’un même quartier.

Pour en savoir plus sur nos cellules de dépollution, consultez notre page dédiée.

Comme une boîte à outils

Un traitement des pollutions hydrocarbures par séparation physique unique

Nos unités d’intervention d’urgence CMIC-QE embarquent un dispositif de traitement par séparation physique, dont la technologie et le procédé ont fait l’objet d’un dépôt de brevet.

L’unité de traitement, spécifiquement conçue, peut traiter des flux extrêmement pollués, sur de larges étendues. Elle est ainsi capable de traiter les cas de pollutions hydrocarbures de grande ampleur.

Pour en savoir plus, consultez notre page relative à notre Système de traitement des pollutions hydrocarbures.

Unité de traitement CMIC - QE pour pollution hydrocarbures
Unité de traitement embarquée au sein de la berce de dépollution CMIC-QE
Unité CMIC-QE pour traitement sur site de pollution hydrocarbures

Un système de traitement par contact oléophile

Au sein de la berce, un écrémeur oléophile à disque complète ce système de traitement par séparation physique. Il permet un traitement des eaux polluées par produit visqueux et sans macrodéchet.

Il trouve une application particulièrement utile lors d’accident majeur. C’est notamment le cas pour des pollutions hydrocarbures ou autres pollutions flottantes résultant d’inondation. Des bacs, positionnés en zone non inondable à proximité de la berce, permettent de stocker les eaux des différentes zones sinistrées pompées et écrémées pour procéder à leur traitement. Notre unité de traitement par séparation physique et ce système de traitement par contact oléophile pourront alors être complémentaires pour un rendement maximum.

Récupération des hydrocarbures légers par un écrémeur a disque
écrémeur à disque

Pour en savoir davantage, consultez notre dossier sur le sujet : Plan de sauvetage pollution inondation

Un système dépressionnaire à anneau liquide

Dispositif de traitement de la berce de dépollution AMA
Cuve à dépression inox 316 équipée de sondes ATEX

Selon les circonstances, un système dépressionnaire à anneau liquide peut être utilisé comme circuit secondaire.

Des moyens de préservation du milieu naturel

La berce de dépollution CMIC-QE possède divers moyens de préservation du milieu naturel sinistré.

Elle est notamment dotée de barrages pour confiner les pollutions hydrocarbures : 60m de barrages flottants, en sections de 3 mètres assemblables.

A titre d’illustration, elle dispose aussi d’un oxygénateur flottant, pour permettre aux poissons de respirer. Ou encore des sacs de tourbe blonde hydrophobe. Cet absorbant naturel permet de favoriser une biodégradation, notamment dans les endroits difficiles d’accès (tels que les roselières). Il accélère la dégradation du résiduel de pollution (atténuation naturelle augmentée).

Des moyens d’écrémage et de transfert

L’équipement inclut un ensemble d’écrémeurs à seuil, permettant de capter la surface du plan d’eau – où flotte la pollution. De cette manière, nos unités de traitement reçoivent un flux extrêmement pollué, comparé à un pompage non sélectif (pompage au tuyau, sans tête d’écrémage). Notre temps d’intervention est ainsi considérablement optimisé.

En cas de besoin, la berce de dépollution comprend une pompe de transfert pour évacuer le déchet liquide ultime vers un camion-citerne.

Pour en savoir plus sur nos moyens de lutte antipollution, consultez notre page dédiée.

Retour en haut