Odeur de fioul dans la maison, dangereux ?

Odeur de fioul dans la maison après fuite système de chauffage

Vendredi 8h, notre ligne d’assistance pollution sonne. Une jeune maman, envahie par une odeur de fioul dans la maison depuis plus de 2 mois, ne sait plus quoi faire. Une atmosphère difficilement supportable malgré une aération jour et nuit, des migraines à répétition, et l’angoisse des répercussions sur la santé de son bébé.

Quels sont les dangers de ces émanations nauséeuses ? A quel point l’air est-il toxique ? Faut-il se reloger ? Comment enlever l’odeur de fioul dans la maison ?

01

Odeur de fioul dans la maison, dangereux pourquoi ?

Les vapeurs de fioul contiennent du benzène, composé organique volatil (COV) classé comme substance dangereuse par l’Union européenne.

Le benzène, c’est comme les médicaments, mieux vaut éviter de prendre connaissance des effets indésirables ! Bien sûr, tout dépend de son niveau de concentration dans l’air, et de la durée d’exposition.

Etiquette sécurité benzène composé volatil fioul hydrocarbures
Etiquette CLP du benzène, composé volatil du fioul

Dans les formes légères d’intoxication aigüe, on retrouve des maux de têtes, vertiges, nausées, fatigues, excitation. Les cas d’exposition aigüe les plus graves, observés en milieu professionnel, ont abouti à la mort par dépression respiratoire.

Pour une exposition prolongée ou chronique à une odeur de fioul, les effets rapportés sont d’ordre hématologiques (notamment cancérigènes), immunotoxiques, cardiovasculaires ; neurologiques, cutanés, ainsi que des troubles digestifs et/ou respiratoires.

Pour davantage de précision, vous pouvez consulter les fiches de données toxicologiques de l’INERIS et de l’INRS.

Odeur de fioul dans la maison et maux de tête
Photo de Adrian Swancar

02

Odeur de fioul dans la maison, dangereux à partir de quand ?

Un peu de benzène, c’est déjà trop de benzène

Benzène composé volatil présent dans hydrocarbures
Photo de Eddie Jones

En l’absence de tout déversement accidentel de fioul, l’air intérieur de nos habitations contient déjà du benzène. Et bien souvent, c’est déjà trop…

Il est issu, entre autres, d’un éventuel garage attenant à la maison, des matériaux de construction et d’ameublement, produits d’entretien et de bricolage, des fumées de tabac, du chauffage.
Il peut aussi provenir de sources extérieures comme les trafics routiers, les industries, mais d’une manière générale, les concentrations en benzène sont plus élevées en intérieur qu’en extérieur.

Les teneurs en benzène mesurées dans l’air intérieur des logements français atteignent ainsi, en valeur médiane, 2.1 µg/m3. 95 % des valeurs mesurées sont en dessous de 7.2 µg/m3 [1].

[1] OQAI – Etat de la qualité de l’air dans les logements français – rapport final nov. 2006, màj mai 2007

Aérer maison en cas d'odeur de fioul dans la maison
Photo de Rishi

En termes d’objectif, la Commission européenne et l’OMS recommandent une exposition aussi faible que possible[2]. En France, c’est une concentration de 2 µg/m3 qui est visée[3]. A titre indicatif, au Canada, cette valeur de référence est fixée à 0,6 µg/m3 [4]. Il s’agit là bien sûr de valeurs guides, d’objectifs à atteindre.

[2] Rapport du projet INDEX Critical Appraisal of the setting and implementation of indoor exposure limits in the EU ; WHO Guidelines for Indoor Air Qualitu : Selected polluyants, 2010

[3] Décret 2002-213 de février 2002

[4] Projet de lignes directrices sur la qualité de l’air intérieur résidentiel pour le benzène – Canada.ca

Quand faut-il agir ?

A la demande de la Direction Générale de la Santé (DGS), le Haut Conseil de la santé publique (HCSP) a établi les niveaux de concentration qui nécessitent une action à entreprendre :

  • La valeur repère, qui correspond au maximum acceptable pour un local régulièrement occupé. En deçà de ce seuil, la situation ne nécessite pas de réaction immédiate. Au-delà de ce seuil, des mesures sont à envisager. Cette valeur a été fixée à 5 µg/m3.
  • La valeur dite d’action rapide, dont le dépassement, considéré comme inacceptable dans un local habité, nécessite une action à court terme. Cette valeur a été fixée à 10 µg/m3 [5]..

La valeur d’information et de recommandation, dont le dépassement n’est pas acceptable sur le long terme (de l’ordre de quelques mois), n’a en revanche pas été définie pour le benzène.

Des valeurs guide ont aussi été proposées par l’AFSSET.

Concernant les effets non cancérigènes :

  • 30 µg/m3 pour une exposition de 1 à 14 jours,
  • 20 µg/m3 pour une exposition de 14 jours à un an,
  • 10 µg/m3 pour une exposition supérieure à un an,

Concernant les effets cancérigènes :

  • 0,2 µg/m3pour une exposition vie entière correspondant à un risque de 10-6  (correspondant à un risque négligeable selon l’US EPA),
  • et 2 µg/m3pour une exposition vie entière correspondant à un risque de 10-5 (correspondant à un risque acceptable pour fixer les valeurs guides de qualité d’eau selon l’OMS).

[5] Avis et rapport HCSP du 16/06/2010Valeurs repères pour le benzène dans l’air des espaces clos

Consulter un médecin si pathologie liée à intoxication fioul
Hush Naidoo Jade Photography

Qui contacter ?

Dans tous les cas, si l’odeur de fioul dans la maison est inconfortable, n’hésitez pas à contacter les services compétents en la matière :

  • Pour une exposition de courte durée, allant jusqu’à quelques semaines, le centre anti-poison de votre département pourra répondre à vos interrogations.
  • Si vous déclarez des pathologies qui pourraient être en lien avec l’inhalation de vapeurs de fioul, consultez votre médecin : celui-ci pourra éventuellement saisir un Conseiller médical en environnement intérieur (CMEI).
    En principe, le CMEI est mobilisé pour identifier la source de pathologies suspectées de provenir d’un environnement intérieur nocif. Ici, la source étant identifiée, l’objectif serait davantage d’évaluer le niveau de toxicité des vapeurs de fioul. Malheureusement les délais d’attente atteignent généralement de quelques mois.
    A Paris et sur la petite couronne, les habitants peuvent faire directement appel au Service parisien de santé environnementale (SPSE) sur prescription médicale.
  • Si vous êtes locataire : vous pouvez signaler l’insalubrité de votre logement via un formulaire accessible sur le site de l’Agence régionale de santé (ARS). Vous serez ainsi accompagnés pour résoudre la situation.

03

Comment mesurer le niveau de toxicité de des vapeurs inhalées ?

Il est tout d’abord possible de faire appel aux sapeurs-pompiers. Chaque Département dispose en général d’au moins 1 détecteur à photoionisation (PID).

Le détecteur PID mesure la teneur en COV totaux (COVT) contenue dans l’air intérieur de votre logement. Il s’agit là d’un premier indicateur.

Véhicule d'intervention pompier sur risque chimique comme odeur de fioul

Pour l’appréciation de la qualité de l’air en intérieur, l’Agence fédérale allemande pour l’environnement préconise les valeurs suivantes :

  • Jusqu’à 300 μg/m3 : niveau de confort ;
  • Entre 300 et 1 000 μg/m3 : niveau acceptable, une augmentation de la ventilation recommandée ;
  • Entre 1 000 et 3 000 μg/m3 : niveau toléré pendant 12 mois. Il est recommandé de rechercher les sources des COV et d’augmenter la ventilation ;
  • Entre 3 000 et 10 000 μg/m3 : niveau qui ne peut être toléré plus d’1 mois, risque d’effets graves pour la santé. Nécessité de restreindre l’utilisation du local, rechercher les sources des COV, et intensifier la ventilation ;
  • Entre 10 000 et 25 000 μg/m3 : situation inacceptable. Utilisation du local seulement si inévitable pour de courtes périodes (heures) uniquement avec une ventilation intensive.
Utilisation détecteur composé organique volatil COV si odeur de fioul

Bien sûr, la concentration en benzène peut être à risque sans que la valeur en en COVT ne soit alarmante.

Pour compléter l’analyse, lorsque la source des COVT est identifiée comme provenant de vapeurs de fioul domestique, le détecteur PID propose une estimation de la teneur en benzène présente dans l’air. Même s’il existe une marge d’erreur, lorsque l’odeur de fioul est incommodante, les résultats laisseront peu de doute sur l’urgence à réagir.

Il est aussi possible de solliciter d’autres opérateurs, tels que :

  • les laboratoires d’analyses mobiles, comme SGS, qui disposent de détecteurs à ionisation de flamme (FID),
  • le laboratoire mobile du SAMU de l’Environnement en Alsace,
  • certains professionnels de la dépollution. AMA DEPOL est notamment équipé de détecteurs PID.

04

Comment enlever une odeur de fioul dans la maison ?

Pour tenter d’enlever une odeur de fioul dans la maison, vous trouverez sans doute de nombreux trucs et astuces par une recherche internet, comme l’utilisation de vinaigre blanc d’alcool ou bicarbonate de soude.

Si l’odeur de fioul persiste, vous pouvez recourir à un professionnel. Chez AMA DEPOL, nous utilisons une technique de mise en dépression des locaux qui est efficace pour résoudre ce type de situation.

Quoi qu’il en soit, il est important de supprimer la source des odeurs préalablement. Autrement, l’opération serait inutile, les odeurs reviendront tant que la source ne sera pas tarie.

Si le fioul ne s’est pas infiltré dans le sol, vous pouvez utiliser un absorbant de fortune, comme de la laine de roche ou de la litière pour chat. N’hésitez pas à contacter la Mairie ou un professionnel pour vous renseigner sur la manière d’évacuer les déchets vers une filière spécialisée.

Si les émanations proviennent, par remontées capillaires, d’un sol imbibé de fioul, il faudra donc dépolluer la source sol avant toute chose.

comment enlever odeur fioul maison

Retrouvez sur notre page Odeurs de fioul dans la maison, le manuel de survie comment réagir face à ce type d’incident : premiers réflexes, qui contacter, où se renseigner, démarches et autres conseils utiles.

Vous pouvez retrouver cet article sur notre newsletter LinkedIn. N’hésitez pas à vous abonner. Pour aller plus loin, vous pouvez aussi consulter les pages suivantes :

Retour en haut